Dimanche 21 juillet

19 juillet 2013 par Marie France W

38 Alors qu’il était en route avec ses disciples, Jésus entra dans un village.

39 Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison. Elle avait une soeur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

40 Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien ? Ma soeur me laisse seule à faire le service. Dis-lui donc de m’aider. »

41 Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses.

42 Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée »

L’histoire de Marthe et Marie a du sens, même lorsque l’on est encore enfant : cliquer sur les liens ci-dessous :

http://www.idees-cate.com/index.php?page=cate&seance=marthemarie&titre=Les%20amies%20de%20J%E9sus :%20Marthe%20et%20Marie

http://catechisme.eklablog.com/bd-et-texte-illustre-marthe-et-marie-a46723945

Jésus ne veut pas que Marthe arrête de préparer le repas et s’assoit comme le fait Marie. Il essaie de lui faire comprendre de ne pas s’inquiéter, de ne pas être jalouse de sa sœur.

 « Marthe, Marthe » … Nous utilisons aussi cette manière, attentionnée : répéter le prénom de quelqu’un que l’on aime et qui s’énerve, pour faire baisser la tension, pour que la personne écoute mieux.

Mettre l’amour au centre de sa vie lorsque l’on agit et aussi lorsque l’on prie et aller jusqu’au bout de ses choix, voilà ce que Jésus nous propose.

Marthe et Marie sont comme les deux faces d’une pièce de monnaie : complémentaires, indissociables.

Coloriages



Remettre les images dans l’ordre de l’histoire


Et si nous prenions le temps, cet été, de nous arrêter un peu pour laisser de la place à Jésus au coeur de nos journées ?

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b