Dimanche 11 août

10 août 2013 par Marie France W

32 Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.

33 Vendez ce que vous avez et donnez-le en aumône. Faites-vous une bourse qui ne s’use pas, un trésor inépuisable dans les cieux, là où le voleur n’approche pas, où la mite ne ronge pas.

34 Car là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.

35 Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées.

36 Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte.

37 Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les fera passer à table et les servira chacun à son tour.

38 S’il revient vers minuit ou plus tard encore et qu’il les trouve ainsi, heureux sont-ils !

39 Vous le savez bien : si le maître de maison connaissait l’heure où le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer le mur de sa maison.

40 Vous aussi, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

41 Pierre dit alors : « Seigneur, cette parabole s’adresse-t-elle à nous, ou à tout le monde ? »

42 Le Seigneur répond : « Quel est donc l’intendant fidèle et sensé à qui le maître confiera la charge de ses domestiques pour leur donner, en temps voulu, leur part de blé ?

43 Heureux serviteur, que son maître, en arrivant, trouvera à son travail.

44 Vraiment, je vous le déclare : il lui confiera la charge de tous ses biens.

45 Mais si le même serviteur se dit : ’Mon maître tarde à venir’, et s’il se met à frapper serviteurs et servantes, à manger, à boire et à s’enivrer,

46 son maître viendra le jour où il ne l’attend pas et à l’heure qu’il n’a pas prévue ; il se séparera de lui et le mettra parmi les infidèles.

47 Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n’a pourtant rien préparé, ni accompli cette volonté, recevra un grand nombre de coups.

48 Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour sa conduite, n’en recevra qu’un petit nombre. A qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage.

Textes liturgiques © AELF, Paris

Le catéchisme de l’Eglise catholique dit :

« Le cœur est la demeure où je suis, où j’habite (selon l’expression sémitique ou biblique : où je "descends"). Il est notre centre caché, insaisissable par notre raison et par autrui ; seul l’Esprit de Dieu peut le sonder et le connaître. Il est le lieu de la décision, au plus profond de nos tendances psychiques. Il est le lieu de la vérité, là où nous choisissons la vie ou la mort. Il est le lieu de la rencontre, puisque à l’image de Dieu, nous vivons en relation : il est le lieu de l’Alliance. » (CEC 2563)

Le coeur c’est donc le lieu le plus intime de nous-mêmes.

Là où le Seigneur nous connaît, nous reconnaît.

Nous pouvons bien sûr tricher parfois, dissimuler notre coeur, montrer une image publique différente mais, Dieu ne peut pas être trompé.

Au plus profond de notre coeur, là est notre trésor, là est notre rencontre avec le Seigneur.


Restez en tenue de service et gardez vos lampes allumées Luc 12,35


La lampe de la confiance : c’est sûr Jésus Christ est là

La lampe de la patience : c’est sûr Jésus Christ reviendra

La lampe du silence ; c’est sûr Jésus écoute

Etre en tenue de service : car il est bon de ne pas attendre sans rien faire !

Soyons disponibles, attentifs et prêts…Le Seigneur frappe à notre porte…

Une histoire

"Un brahmane très pieux assistait tous les jours à la prière du matin.
De même le midi et le soir, il retournait au temple.
Ainsi, trois fois par jour, il rendait un culte à Dieu.
Avec ferveur il priait :
" Seigneur, je viens te rendre visite chez toi, sans que j’aie manqué un seul jour.
Matin et soir, je te fais des offrandes. Ne peux-tu pas venir chez moi ? ".
Attentif à cette prière quotidienne, Dieu lui répondit enfin : " Demain, je viendrai."
Tout heureux, il se met à laver à grande eau sa maison. Il fait tracer devant le seuil des dessins en pâte de riz.
À l’aube, il attache une guirlande de feuilles de manguier à l’entrée de sa maison.
Dans la salle de réception, des plateaux de fruits, de galettes sucrées et de fleurs s’étalent à profusion.
Tout est prêt pour recevoir Dieu ! Le brahmane se tient debout pour l’accueillir...

L’heure de la prière matinale approche.
Un petit garçon qui passe par là aperçoit, par la fenêtre ouverte, les plateaux de galettes.
Il s’approche : " Grand-père, tu as beaucoup de galettes, ne peux-tu m’en donner une ? "
Furieux de l’audace du gamin, il réplique : " Veux-tu filer, moucheron. Comment oses-tu demander ce qui est préparé pour Dieu ? "
Et le petit garçon effrayé s’enfuit.
La cloche du temple a sonné. La prière est terminée...
L’homme pense en lui-même : " Dieu viendra après le culte de midi, attendons-le."

Fatigué, il s’assoit sur un banc.
Un mendiant arrive et lui demande l’aumône.
Le brahmane le chasse vertement. Puis il lave soigneusement la place souillée par les pieds du mendiant...
Et midi passe . . . Dieu n’est toujours pas au rendez-vous.

Le soir vient. Tout triste, il attend toujours la visite promise.
Un pèlerin se présente à l’heure de la prière et demande :
" Permettez-moi de me reposer sur le banc et d’y dormir cette nuit... "
Le brahmane répond : " Jamais de la vie ! C’est le siège réservé à Dieu !"
La nuit est tombée et Dieu n’a pas tenu sa promesse...

Le lendemain, revenu au temple pour la prière, il renouvelle ses offrandes et fond en larmes :
" Seigneur, tu n’es pas venu chez moi comme tu me l’avais promis ! Pourquoi ? "
Une voix lui dit alors : " Je suis venu trois fois et chaque fois tu m’as chassé. "

Deux petits jeux

Relie chaque mot à son opposé :

Allumé........................................maître
Malheureux...............................dormir
Fermer......................................heureux
Serviteur..................................éteint
Veiller (être éveillé)...............ouvrir

Quand les mots sont reliés, entoure ceux qui sont dans le texte.
As-tu trouvé la seule paire de mots opposés dont les mots sont tous les deux dans le texte ? Qu’en penses-tu ? Dans l’histoire que Jésus raconte, est-ce qu’ils sont tellement opposés que ça ?

Les tenues de services : rend à chacun sa tenue

1- Le casque..........................................A) le prêtre
2- La toque blanche.............................B) le soldat
3- La blouse blanche...........................C) le pompier
4- L’uniforme........................................D) le médecin
5- L’étole...............................................E) le cuisinier
6- Le maillot de bain...........................F) l’égoutier
7- Les bottes........................................G) le nageur sauveteur

Une chanson à écouter et regarder

http://www.youtube.com/watch?v=AeCuvqNXEd8

Quelques clics possibles  :

http://www.meta-noia.org/anthropologie/8/e02.HTM

http://leon.paillot.pagesperso-orange.fr/5C41doc19.htm

Découvrez la Sainte de ce dimanche

http://nominis.cef.fr/contenus/saint/1654/Sainte-Claire.html

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b