Accueil du site > Caté > Eveil à la foi > Eveil à la foi - Epiphanie

Eveil à la foi - Epiphanie

2 janvier 2015 par Brigitte

 Épiphanie signifie "manifestation".

« Épiphanie » est un mot d’origine grecque, Ἐπιφάνεια (Epiphaneia) qui signifie « manifestation » ou « apparition » du verbe φαίνω (phaïnò), « se manifester, apparaître, être évident ».

C’est une fête où Dieu se manifeste :

Il se dit, Il se livre , Il se fait connaître, Il donne des signes de son existence...
A qui se manifeste-t-il ? Par qui ?

Pour l’évangéliste Matthieu (le seul à raconter cette histoire), Dieu se manifeste en Jésus à des mages (des savants étrangers, des païens, des chercheurs, des personnes qui scrutent les étoiles, qui ont soif d’infini).

 Son but n’est pas de nous parler des mages mais de nous parler de Jésus ; de nous dire qui est Jésus pour lui et ce que sa venue change.

Aujourd’hui ? N’oublions pas de devenir mage...

N’oublions pas de nous lever, de nous mettre en route, de chercher, de scruter…

 Dossier : pour parents ou adultes accompagnateurs

Les mages :

 de Matthieu sont des sages, des savants, des gens importants (la porte des rois leur est ouverte).

Et pourtant... ils n’hésitent pas à s’incliner devant un enfant. Malgré toutes leurs connaissances, ils savent rester humbles. Pour s’approcher du mystère de Dieu, sans doute faut-il garder un cœur empli d’humilité
("Heureux les pauvres de cœur !")
Ce sont des étrangers, des païens. Ils ne font pas partie du peuple de Dieu.
Dieu n’a jamais fait Alliance avec eux...

L’étoile :

 symbolise le Don de Dieu, Don qui aide à découvrir l’essentiel.

 En quittant certaines habitudes, nous pourrons nous ouvrir plus pleinement au Don gratuit de Dieu.

Les mages sont des êtres emplis de confiance et cette confiance les entraîne vers une très grande joie (Mt 2,10), une adoration (Mt 2,11) et une offrande. La confiance, l’adoration, l’offrande pourront rappeler le chemin d’Abraham et celui de tous les marcheurs

Hérode :

 est celui qui est attaché à son pouvoir, à sa gloire, à ses richesses. Il est comme englué, étouffé. Comme une terre de pierres, il ne peut accueillir le Don de Dieu.

Hérode pense avoir tout. Il ne cherche rien (sinon conserver ce qu’il possède déjà). Hérode vit dans la peur de perdre : Il ne pourra adorer Jésus.
Hérode n’a confiance en personne. Il se méfie de tous... Il ne pourra connaître la joie du Royaume.
Pour Matthieu, Jésus est l’étoile qui interpelle et pour qui il abandonnerait tout ; l’étoile qui le guide sur des routes inconnues, inattendues ; l’étoile qui le conduit vers l’apaisement (les mages cherchaient ; ils trouvent) et le bonheur ("Ils furent remplis d’une très grande joie.").
La fête de la commémoration de l’arrivée des mages près de Jésus a été appelée fête de "l’Epiphanie".

Les offrandes  :
 

Les offrandes symbolisent la royauté (l’or),

La prière qui monte vers Dieu (l’encens), l’Alliance avec Dieu sur la terre comme au "ciel",

La myrrhe est un parfum qui est utilisé pour les cérémonies de mariage ou d’enterrement. Elles nous disent l’appartenance de Jésus : Jésus est avec Dieu ; nous pouvons lui faire confiance !

 Pour aller plus loin : Origine et histoire

 La date de l’Épiphanie correspond aussi à l’origine à une fête païenne : sous l’antiquité, les Romains fêtent les Saturnales.

L’Épiphanie désigne aujourd’hui une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l’hommage des rois mages. Elle a lieu le 6 janvier. La fête s’appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».

À l’origine, L’Épiphanie, fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, Noël, avant d’être un jour, est d’abord un cycle :
Celui-ci atteint son apogée au jour marquant le solstice d’hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice — la plus longue de l’année — annonce le rallongement des jours et — par extension — la renaissance de la Lumière censée être à l’origine de toutes choses.

Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours et 12 nuits.
Le nombre 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 Dieux Olympiens, 12 Tribus d’Israël, 12 Apôtres, etc.)

Le cycle prend fin le 6 janvier. C’est à ce moment que les jours commencent à s’allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue. On célèbre alors l’Épiphanie, la manifestation de la Lumière. Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c’est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier alors en vigueur — le calendrier julien — diffère du nôtre) qu’avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 Dieux Épiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).

Le christianisme a repris tout ce fonds symbolique en assimilant la lumière au Christ, puisqu’il est annoncé comme étant « la parole qui éclaire le monde ».

Pour prier

Nous sommes nous aussi comme des mages,

l’amour de Jésus est un cadeau que nous avons reçu,

nous pouvons l’offrir aux autres ;

et toi qu’aimerais-tu offrir à Jésus ?

 

SI NOËL, C’EST LA PAIX :

Si Noël, c’est la Paix, la Paix doit passer par nos mains.
Donne la Paix à ton voisin...
Si Noël, c’est la Lumière, la Lumière doit fleurir en notre vie.
Marche vers ton frère pour illuminer ses jours.
Si Noël, c’est la Joie, la Joie doit briller sur nos visages.
Souris au monde pour qu’il devienne bonheur.
Si Noël c’est l’Espérance, l’Espérance doit grandir en notre coeur.
Sème l’Espérance au creux de chaque homme.
Si Noël c’est l’Amour, nous devons en être les instruments.
Porte l’Amour à tous les affamés du monde
(Origine Haïti)

 Les mages

Ils ont marché longtemps

Ils ont marché dans la nuit.

Ils ont marché vers l’étoile.

Et dans la crèche, ils ont trouvé un enfant de lumière.

 

Oh, Seigneur de lumière,

Comme les mages, nous te cherchons chaque jour.

Pour te trouver, Seigneur,

Il suffit de suivre l’étoile de la bonté et de la paix.


Activités

Tu peux colorier

Tu peux faire une couronne de roi

Ces dossiers ont été préparés d’après différentes sources (livrets de catéchisme, internet).


Bonne et heureuse année à tous

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b