Blagues 2010

1er avril 2010 par Hélène

HISTOIRE VRAIE
Dieu existe-t-il ?
Un homme entra dans un salon de coiffure pour se faire couper les cheveux et tailler la barbe comme il le faisait régulièrement. Il entama la conversation avec le coiffeur qu’il connaissait bien. Ils discutèrent de sujets nombreux et variés. Soudain, ils abordèrent le sujet de Dieu. Le coiffeur dit :
- "Écoute, je ne crois pas que Dieu existe comme tu le dis."- "Pourquoi dis-tu cela ?" répondit le client.
- "Bien, c’est facile, tu n’as qu’à sortir dans la rue pour comprendre que Dieu n’existe pas. Dis-moi, si Dieu existait, y aurait-il tant de gens malades ? Y aurait-il tant d’enfants abandonnés ? Si Dieu existait, il n’y aurait pas de guerre, de souffrance ... Je ne peux pas penser à un Dieu qui permet toutes ces choses."
Le client s’arrêta un moment pour penser mais il ne voulut pas répondre pour éviter toute confrontation. Le coiffeur termina son travail et le client sortit du salon. Tout de suite après sa sortie, il vit un homme dans la rue avec de longs cheveux et une barbe (il semblait bien qu’il avait été longtemps sans s’être occupé de lui-même car il avait l’air vraiment trés négligé). Le client prit l’homme par le bras et retourna dans le salon et dit au coiffeur :
- "Tu sais quoi ? Les coiffeurs n’existent pas !" Le coiffeur répondit :
- "Ne suis-je pas ici et ne suis-je pas un coiffeur moi-même ? "
- "Non ! s’écria le client. Ils n’existent pas parce que s’ils existaient, il n’y aurait pas des gens avec de si longs cheveux et la barbe longue comme cet homme avec moi.
- "Ah mais si, les coiffeurs existent ! La preuve, j’en suis un ! Ce qui arrive, c’est que parfois les gens ne viennent pas à moi, pour se faire couper les cheveux et tailler la barbe..."
- “Exactement !” s’exclama le client. “Tu l’as dit : Dieu existe. Ce qui arrive c’est que les gens ne vont pas vers Lui et c’est pourquoi il y a tant de guerres et de souffrances dans le monde !”

 

 

A genoux dans une église un homme vide son coeur devant Dieu.
Au bout d'un moment il lui dit :
"Pourquoi quand on est là tous les deux, je suis toujours le seul à parler ?"
Et Dieu de lui répondre :
"Peut être parce que de nous deux, je suis le seul qui écoute...."

Sur l'autoroute, un curé roulant à toute vitesse se fait prendre par le radar d’un hélicoptère de police. Un CRS l'intercepte au péage et commence à lui rédiger une contravention. « Comment avez-vous su que j'allais à plus de 180 ? » demande le prêtre énervé. Sans quitter la contravention des yeux, le policier pointe le doigt vers le ciel. « Ça m'étonnerait, rétorque l'homme d'église, LUI ne m'aurait jamais dénoncé ! »

Où fait-il bon se reposer pendant les vacances ?

Ne restez pas à la maison : 17% des accidents y ont lieu...
Ne voyagez ni en train ni en avion : c'est là qu'arrivent 16% des accidents...
Ne traversez pas la rue : 16% des accidents arrivent aux piétons...
Seulement 0,001% des accidents ont lieu dans une église.
Allez-y, c'est plus sûr !!!

huppe



 

C’est la fête de fin d’année de la catéchèse, les enfants présentent des petites scènes sur le Credo (Je crois en Dieu), qu’ils ont étudié pendant l’année.

Première scène, un enfant entre et proclame : "Je crois en Dieu le Père !"

Deuxième scène, un autre enfant entre et dit bien fort : "Je crois en Dieu le Fils !"

Puis plus rien... les catéchistes s’énervent un peu... puis un enfant arrive et annonce à la catéchiste : "Madame, celui qui croit au Saint-Esprit n’est pas là !"

 

(Blague tirée de l’homélie du Père Alain Poulter du dimanche 24 mai, sa morale étant : "Si chaque jour vous pouvez avoir une prière à l’Esprit-Saint, vous vivrez autrement la Pentecôte.")

 

 

 

Chers parents,
en ces périodes difficiles de conseils de classe, regardons de plus près les résultats scolaires de Jésus, peut-être serons-nous un peu rassurés !
Jésus, interne à l’école Saint-Philippe, rentre de Nazareth avec son bulletin du deuxième trimestre. Franchement, ce n’est pas bien. Sa mère a déjà vu ce bulletin mais elle n’a rien dit, "méditant toutes ces choses dans son cœur" (Lc 2,51).

 

Bulletin trimestriel : appréciations des professeurs

 

Mathématiques :
Ne sait quasiment rien faire, à part multiplier les pains et les
poissons (Mt 14,20 et Jn 10,30). Même pas le sens de l’addition :
affirme que son Père et lui ne font qu’un.

Ecriture : N’a jamais son cahier et ses affaires, est obligé d’écrire sur le sol (Jn 8,6).

Sport : Au lieu d’apprendre à nager comme tout le monde, il marche sur l’eau (Mt 14,25).

Chimie : Ne fait pas les expériences demandées. Dès qu’on a le dos tourné, il transforme l’eau en vin (Jn 2,9).

Expression orale : Des difficultés à parler clairement, s’exprime toujours en paraboles (Lc 8,10 ; Mt 13,10 ; Mt 22,1).

Morale : A perdu toutes ses affaires à l’internat. Déclare sans honte qu’il n’a même pas une pierre comme oreiller (Lc 9,58).

Conduite : Curieuse tendance à fréquenter les pauvres, les étrangers, les gâleux (Mt 9,10-15 ; Lc 14,13).

Discipline : A de la difficulté à vivre en groupe. A même fait une fugue de trois jours (Lc 2,46).

 

Avis du conseil de classe : Doit faire ses preuves à l’examen.

 

Décision prise par Joseph, le père :

"Jésus, mon fils, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques !"

 

 

 

 

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b