Accueil du site > Grandir dans la foi > Adultes > Témoignage de Lisa et Samuel sur le mariage

Témoignage de Lisa et Samuel sur le mariage

16 juin 2014 par Marie France R

L’idée du mariage :
Nous nous connaissons depuis six ans maintenant et habitons ensemble depuis deux ans. Au début de notre rencontre, Samuel travaillait déjà avec ses parents sur l’exploitation familiale depuis son BTS de viticulture. Moi, j’étais en première année de faculté d’arts plastiques à Bordeaux. Je me suis réorienté dans le milieu agricole par la suite et j’ai obtenu un BTS de Productions horticoles dans le Lot et Garonne. J’avais aussi un projet une fois les diplômes en poche : partir vivre un an en Allemagne, le pays de ma maman.
Les premières années, nous nous voyions le week-end chez nos parents respectifs et puis il y a eu cette séparation physique d’un an que nous n’avons pas trop mal vécue, puisque nous étions habitués à vivre l’un sans l’autre, la semaine du moins. Pour moi tout était nouveau en Allemagne. Pour Samuel, la séparation a paru plus longue. Mais avec les nouveaux moyens de communications, avec internet nous pouvions bien communiquer.
Pour Samuel, l’idée du mariage est venue très vite et si ça n’avait tenu qu’à lui, ce serait peut-être déjà fait. Pour moi, c’était différent. Je n’en avais pas l’idée et pas l’envie car mes parents ont divorcés lorsque que j’avais 14 ans. L’idée du mariage n’était alors plus présente pour moi depuis cette période. Cela n’avait plus de sens. Si, même mes parents divorcent, comme beaucoup d’autres couples, alors à quoi bon se marier !
Et puis, j’ai appris à connaître les parents de Samuel et j’ai trouvé là un beau couple, qui sait rester uni malgré les différences de chacun et qui s’aime encore. Alors l’idée du mariage m’est revenue à l’esprit.
Mais pour moi, il était important de parler de nos projets de vie, de nos opinions sur le mariage pour pouvoir avancer ensemble avant l’engagement, je voulais vivre un peu avec Samuel au quotidien pour me rendre compte, pour me rassurer parce que je gardais tout de même de l’appréhension. Samuel a accepté et respecté ce temps que je lui demandais.

Se marier religieusement :
Se marier devant Dieu, c’est dans les valeurs que nous ont transmis nos parents, même si les miens n’ont pas réussi, c’est aujourd’hui important pour moi de m’engager spirituellement.
Nous nous sommes connus lors des rencontres européennes de la communauté oecuménique des frères de Taizé à Genève. Nous étions chargés en tant que majeurs d’encadrer les mineurs du diocèse. J’avais déjà fait 2 ou 3 rencontres en Europe avant celle-ci avec l’aumônerie du lycée. Les prières méditatives de la communauté nous ont rassemblés et nous accompagnent souvent au quotidien. Un lien spirituel nous a unis et nous voulons que notre vie soit basée sur l’Espérance en Dieu et que cet engagement soit un témoignage pour nos contemporains.

L’élément déclencheur :
Après deux ans de vie commune et un peu d’années de connaissance, nous voulons aller de l’avant et nous engager officiellement avant de fonder une famille.
Avant cela, nous nous sommes déjà engagés professionnellement ensemble car nos projets professionnels nous ont unis aussi. Alors il ne reste plus qu’à le faire pour notre vie de couple !
Nous voulons aujourd’hui être reconnus comme un couple qui va durer et avoir des enfants pour leur transmettre nos valeurs.

Le plus de se marier religieusement :
Le mariage à l’Eglise et celui à la mairie est identique sauf sur le plan spirituel. Il manque au mariage laïc le spirituel qui doit être la « nourriture » du couple.
Par cet engagement religieux, nous voulons nous engager à continuer sur le chemin de notre foi et nous voulons que la communauté chrétienne avec laquelle nous sommes heureux de partager répétitions de chants, de musique et repas nous reconnaisse aussi en tant que couple qui va durer et fonder une famille.

1 Message

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b