Accueil du site > Évènements > Un nouvel orgue pour l’église de sainte Foy

Un nouvel orgue pour l’église de sainte Foy

21 janvier 2015 par Hugues WALSER prêtre

Une histoire vraie ... Grandes orgues à Notre-Dame

Celles de Notre-Dame de Sainte-Foy-la-Grande !

Grandes heures

En effet, le mercredi 19 juillet 1893, y avait lieu l’inauguration prestigieuse d’un grand-orgue de dix-neuf jeux dû à la générosité du chanoine Nograbat, curé-doyen, et construit par la célèbre manufacture Merklin et Cie de Paris. Une commission était présidée par l’abbé Ciron, professeur au collège de Ste-Foy. Les travaux ont duré un an ; la difficulté avait été de placer convenablement les deux buffets. On ne pouvait les installer à la tribune, à cause de l’acoustique, l’étroitesse et la rosace ; ils furent donc suspendus de chaque côté de la tribune dans l’espace qui sépare celle-ci du premier pilier à droite et à gauche. La console étant à la tribune, une autre console avec un 3e clavier et pédalier près du chœur pour y mettre un autre orgue... L’un des premiers instruments à transmission électrique en France.

Grandes déconvenues

Hélas, incroyable mais vrai, tout a disparu ! Plus rien ! Première ou Seconde guerre ? Certains foyens se rappellent de tuyaux en haut. Il en reste à la tribune une balustrade avec fond d’horloge. Le « polyphone » qui s’y trouve, petit orgue à tuyaux d’un clavier et 7 jeux a dû lui succéder. Il subsiste cependant des archives : un article de « l’Aquitaine » du 3 février 1893 sur l’installation ; un manuscrit sur un cahier paroissial tiré du « Nouvelliste de Bordeaux » du 22 juillet 1893 ; un article de « l’Aquitaine » du 28 juillet 1893, très complet avec tous les détails techniques, la composition des jeux ainsi que le récit de l’inauguration, et vision d’avenir.

Grande question

Pour l’heure, depuis 7 ans, les organistes accompagnent les célébrations avec un gros instrument « numérique » de 45 jeux - 3 claviers et pédalier donné par l’ancienne organiste de Notre-Dame de Bordeaux, Françoise Hougue maintenant décédée. Mais l’orgue, d’un procédé ancien, est à bout de course et, malgré des réparations, est en train de rendre l’âme, occasionnant parfois quelques surprises orageuses ! Le polyphone de tribune se révèle trop faible,pas facile et peu pratique. Alors que faire ?

Grands projets

De longs mois de réflexions et de recherches diverses en paroisse et, avec le conseil économique, nous avons saisi l’opportunité d’une occasion qui paraît judicieuse. Nombre d’églises d’Angleterre (notamment baptistes ou méthodistes) se démolissent... et leurs orgues avec ! En accord avec un facteur d’orgues de Touraine, nous avons eu la chance de faire la connaissance d’un instrument « sauvé » exceptionnel : construit en 1921 par le facteur d’orgue anglais Peter Conacher & Co de Huddersfield pour l’église baptiste de Hedden Bridge, dans le Yorkshire, sécularisée et transformée en immeuble. L’orgue fut déménagé par son successeur Philip Wood dans la propriété d’un organiste parisien anglais connu, dans la Creuse. Après deux restaurations et perfectionnements, il est en parfait état et le voilà disponible ! Démonté fin février-début mars, il devrait prendre ensuite la direction de notre église de Ste-Foy ! Quelques travaux seront effectués à Tours sur un sommier pour l’ajout d’un jeu de trompette. Instrument de 16 jeux sur 2 claviers/pédalier, il sera placé dans la 5e travée de la nef sud. Outre le service continu qu’il rendra à la liturgie, de facture romantique, il pourra accompagner de nombreux concerts de ce style musical, notamment de la 2e partie du 19e siècle, dont la population foyenne est friande et coutumière, et développer la culture musicale. En complément avec le bel orgue du temple, aux jeux brillants néoclassiques, qui se prête à merveille aux répertoires des 17e et 18e siècles , ce sera un plus patrimonial pour la musique foyenne, sa vaste église et sa ville.

Grand avenir

Alors pourquoi ? Pourquoi pas ? D’une part il est apparu que l’occasion était propice, que la « conjoncture » étant difficile, c’était certainement « maintenant ou jamais ». D’autre part, les dons conséquents reçus pour l’achat d’un orgue nous ont décidés ! En effet, en ces jours de janvier, les frais d’achat et d’installation de l’instrument, pour un total de 52000 €, sont couverts au 2/3, intégralement financés par les dons (MERCI aux donateurs !). Il reste cependant à trouver 17000 € environ : de nouveaux dons, des actions, des promotions, sont encore nécessaires. C’est pourquoi nous continuons de faire appel à votre générosité : dons, patronages, mécénat, sponsorisation... MERCI d’avance !

La construction d’un orgue est toujours une belle aventure. Désormais elle est lancée !

Rejoignez notre groupe de patronage de l’orgue !

Merci d’adresser vos dons au Secteur Pastoral du Pays foyen 42 rue Denfert Rochereau, 33220 Sainte-Foy-la-Grande (tel : 05 57 46 03 38, mail : eglisestefoy@free.fr) Pour bénéficier d’un reçu fiscal, les chèques, au-dessus de 50€, doivent être libellés à l’ordre de Association diocésaine de Bordeaux (ex : pour 100€ donné, avantage fiscal : 66€)

PDF - 396.8 ko
Orgue de Ste Foy
Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b