Accueil du site > Caté > Eveil à la foi > Eveil à la foi - La tempête apaisée

Eveil à la foi - La tempête apaisée

1er février 2015 par Brigitte


"Un jour, Jésus monta dans une barque avec ses disciples. Il leur dit : Passons de l’autre côté du lac. Et ils partirent. Pendant qu’ils naviguaient, Jésus s’endormit. Soudain, un vent violent se mit à souffler sur le lac ; la barque se remplissait d’eau et ils étaient en danger.
Les disciples s’approchèrent alors de Jésus et le réveillèrent en criant : Maître, maître, nous allons mourir ! Jésus, réveillé, menaça le vent et les grosses vagues, qui s’apaisèrent. Il y eut un grand calme."

Luc 8.22/25.

 

Pour adultes accompagnateurs

Le premier verset nous indique que Jésus est certainement fatigué, il vient d’enseigner pendant des heures, il a besoin d’être un peu tranquille, pour se reposer et dormir.
Il voulait aussi que la foule se disperse. C’est pour ces raisons qu’il dit à ses disciples « sur l’autre rive »

Jésus agit non seulement sur la cause, la tempête,

mais aussi sur l’effet, car il donne LA PAIX.

 

Pourquoi Jésus dort-il dans la barque alors que la tempête se déchaîne ? De quoi cette tempête est-elle le signe ? 

Aujourd’hui, nous sommes nous aussi comme dans une barque avec Jésus.
Lorsqu’il y a des tempêtes dans notre cœur : disputes, colères, peurs..., peur de la nuit, du noir, peur de ne pas oser dire la vérité, peur de demander pardon,..., au lieu de rester seul avec notre souffrance, nous pouvons nous tourner vers Jésus.

Il est toujours avec nous ; Il nous l’a promis à tous. Si nous l’appelons, Il peut nous aider.

Le jeune enfant connaît souvent la peur du noir, des monstres, de l’orage, de la séparation... Constitutive de la construction de la personne, la peur fait appel aux forces vives de l’être pour être dépassée, mais elle peut parfois être paralysante.

 

Grandir, c’est aussi dépasser ses peurs.

Cette libération intérieure ne se vit pas seul.

Il faut l’aide d’autrui, le regard de confiance des proches, une main tendue, de l’écoute, de la compréhension pour que l’émotion puisse se dire tout d’abord et être surmontée progressivement. La peur n’est pas étrangère à la vie de foi et l’enfant comme l’adulte sont invités à découvrir, à travers Jésus, le visage de Dieu qui fait et donne confiance.

 Avec les enfants

Permettre aux enfants d’évoquer leurs peurs, leurs craintes ... mais aussi la joie de les dépasser, de les vaincre. Le dépassement demande du temps, chacun évolue à son rythme. Veiller au climat de respect dans le groupe au cours de cette expression.

 Animation

 Que dit Jésus en premier à ses disciples ?

Est-ce que tu as peur parfois ? Peux-tu expliquer quand ?

Que fais-tu lorsque tu as peur ? A quoi nous invite Jésus ?

Jésus dit : "Pourquoi avoir peur ?" Dans notre vie, lorsque nous avons peur, nous pouvons nous tourner vers quelqu’un de plus grand (un grand frère, une grande sœur, nos parents, des grands-parents…

Jésus nous invite à avoir la foi,

c’est à dire à avoir toujours confiance en Dieu,

à nous tourner vers Lui.

 Activités

  • Possibilité de représenter les dépassements de la peur, les « victoires », sur un panneau avec deux parties : 

un fond sombre, ou sur des nuages

« Avant, j’avais peur de », avec la représentation d’un visage apeuré, illustrations des peurs ou écrire les expressions des enfants.

Sur l’autre partie : un fond clair, lumineux, ou sur des soleils

« Et maintenant », avec une représentation d’un visage souriant, expressions des enfants et/ou illustrations des dépassements.

Ex : « Avant, j’avais peur dans l’eau ... maintenant, je mets la tête sous l’eau »

 Une marotte peut être fabriquée, tête avec un visage sur chaque face : apeuré d’un côté, ouvert et confiant de l’autre.

La marotte peut circuler d’un enfant à l’autre. L’enfant peut exprimer une peur en montrant le visage apeuré et le dépassement en montrant l’autre face.

 Pour Prier

Jésus, tu le sais,
Il y a parfois une grosse tempête dans mon cœur.
Elle me dérange, elle me fait mal.
Je sais bien que tu m’aimes et que tu m’écoutes...
Aide-moi, s’il te plaît, à ramener le calme et la paix dans mon cœur.
Merci Jésus pour tout l’amour que tu me donnes et qui me fait du bien.

Rejoins-nous le premier mercredi du mois au presbytère de Sainte Foy la grande à 17h et aux messes des familles du secteur

Textes tirés de différentes sources : livres de catéchèses, site internet ...

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b