Accueil du site > Archives > Pâques et Carême 2015 > Pâques : le Renouveau

Pâques : le Renouveau

21 mars 2015 par Joël

Pâques est la fête du renouveau, du renouvellement. Renouvellement de chaque chrétien, renouvellement de la foi de toutes les communautés chrétiennes.
Fête au coeur de la foi chrétienne, elle touche le coeur de chaque croyant et fait battre plus fort, chaque année, le coeur de chaque communauté chrétienne.


La fête chrétienne de Pâques est la célébration de la résurrection de Jésus-Christ. Durant les premiers temps de la chrétienté la Pâques chrétienne coïncidait avec la Pâque juive. A cette époque le calendrier utilisé pour fixer la date de Pâques était le calendrier juif ou babylonien. La résurrection de Jésus-Christ tombait le 14ème jour du mois de Nissan en même temps que Pessah, la Pâque juive.

Constantin 1er convoqua le concile de Nicée en 325 où il fut décidé que tous les chrétiens fêteraient Pâques le premier dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps. Pour éviter toute confusion avec la fête juive, Pâques devait être décalé d’une semaine les années où l’équinoxe correspondait à Pessa’h.


La Semaine Sainte en 12 tableaux PF2Rives


La Résurrection

L’effet de la résurrection de Jésus, c’est d’abord le bouleversement qu’elle produit chez les disciples qui en sont les témoins.

Mais Jésus ne reste pas indéfiniment présent physiquement auprès d’eux. Il va les quitter pour rejoindre Dieu son Père (fête de l’Ascension). Il leur promet pourtant de ne pas les laisser seuls. Il leur promet l’Esprit-Saint, l’Esprit de Dieu. Les Actes des Apôtres racontent qu’en effet, le jour de la Pentecôte (un mot qui veut dire : cinquante, cinquantième jour après Pâques), chacun d’eux reçoit l’Esprit-Saint alors qu’ils sont tous réunis.


C’est à partir de ce moment que va se répandre la bonne nouvelle, la nouvelle inouïe de Pâques.

Si les disciples, après la mort de Jésus, se dispersent, sa résurrection a pour effet de les rassembler à nouveau. La fête de Pâques est aujourd’hui encore ce rassemblement des chrétiens autour de la source de la foi chrétienne. Cette source est symbolisée par l’eau qui, ce soir-là, lors de la veillée, vient faire symbole : eau de la mort qui engloutit, eau de la vie qui féconde. Eau du baptême qui va mouiller les nouveaux baptisés, mais aussi les chrétiens présents dans l’assemblée qui en sont eux-mêmes aspergés par le célébrant.Eau qui rassemble, puisqu’elle fait entrer dans la famille des chrétiens par le baptême, puisqu’elle est le seuil de la communauté.

On n’est pas chrétien tout seul : c’est un des messages de Pâques.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b