Accueil du site > Bulletin Terres de Foy > Nature : complément Terres de Foy septembre 2015

Nature : complément Terres de Foy septembre 2015

6 septembre 2015 par Marie France R

Nature

Le sentier est bordé de grands arbres, la nature exubérante frémit aux caresses du soleil automnal, une brise douce caresse mon visage, je suis bien. Mon corps et mon esprit sont en pleine harmonie avec ce que je vois et les vers de Rimbaud m’effleurent l’esprit :
« Je ne parlerai pas, je ne penserai rien : mais l’amour infini me montera dans l’âme » (poésies)
Ce sentiment d’unité avec la nature, nous le vivons par éclairs dans notre vie c’ est une sensation vite évanouie. Nous considérons souvent la nature comme un instrument à notre service plus qu’une complice.J. Arnoult écrit « l’homme créé à l’image de Dieu ne signifie pas que l’homme au centre de la création…, mais cela engage sa responsabilité pour prendre soin de la terre, la cultiver, la garder ». Notre rapport à la nature peut devenir le fruit d’un équilibre que P.Rabhi* érige en « éthique de vie ». II mène un combat contre le « toujours plus » de notre société, plus de production, de records, de profit, nous rend-il plus heureux ? La modération est « un acte de résistance en faveur de la terre pour plus de partage et d’équité* », c’est un acte politique qui doit remettre en question nos « styles de vie, les modèles de production et de consommation, les structures de pouvoir établi qui régissent aujourd’hui les sociétés »(encyclique Laudato Si du pape François).La recherche de la satisfaction de nos désirs nous a amené à vivre aux dépends de notre planète et de nos frères humains.Nous nous régalons des aspects positifs de la modernité et ne pouvons pas ignorer les terribles enjeux que suscite cette course au progrès. Des enfants, meurent dans les mines d’Afrique pour qu’en occident nous puissions profiter d’outils électroniques. Des peuples survivent difficilement alors que leur pays possède des richesses exploitées par des nations plus riches.Un cri d’alarme est lancé. Des initiatives prennent corps pour que chacun vive sur cette terre dans la dignité. « Pour que les arbres et les plantes s’épanouissent, pour que les animaux qui s’en nourrissent prospèrent, pour que les hommes vivent, il faut que la terre soit honorée »* Mais le profit est une arme difficile à combattre. Peut-être que cela nous semble bien lointain et nous nous croyons juste capables de déplorer la situation, pourtant nous sommes tous concernés dans notre quotidien, combien de gens refusent de remettre en cause certains aspects de leur mode de vie ? Moi parfois, vous aussi peut-être ?

*« la sobriété heureuse » de Pierre Rabhi (2010)


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b