Accueil du site > Évènements > Année sainte - Jubilé de la Miséricorde

Année sainte - Jubilé de la Miséricorde

2 novembre 2015 par Brigitte

Quelques extraits du site officiel :

« Chaque Eglise particulière est donc directement invitée à vivre cette Année Sainte comme un moment extraordinaire de grâce et de renouveau spirituel. Donc, le Jubilé sera célébré à Rome, de même que dans les Eglises particulières, comme signe visible de la communion de toute l’Eglise".

"Animé par des sentiments de gratitude pour tout ce que l’Eglise a reçu, et conscient de la responsabilité qui est la nôtre, nous passerons la Porte Sainte sûrs d’être accompagnés par la force du Seigneur Ressuscité qui continue de soutenir notre pèlerinage. Que l’Esprit Saint qui guide les pas des croyants pour coopérer à l’oeuvre du salut apporté par le Christ, conduise et soutienne le Peuple de Dieu pour l’aider à contempler le visage de la miséricorde. »


Une série de jubilés par catégories de personnes

Quant au calendrier officiel des événements qui jalonneront l’Année Sainte, depuis son ouverture, le 8 décembre 2015, à sa clôture, le 20 novembre 2016, il prévoit : l’envoi des missionnaires de la Miséricorde, le mercredi des Cendres 10 février 2016 ; une célébration pénitentielle à Saint-Pierre intitulée « 24 heures pour le Seigneur », les vendredi et samedi 4 et 5 mars ; une série de jubilés par catégories de personnes : responsables et permanents de sanctuaires (19-21 janvier), religieux (2 février, date de la clôture de l’Année de la vie consacrée), Curie romaine (22 février), fidèles attachés à la spiritualité de la divine Miséricorde (3 avril), jeunes de 13 à 16 ans (24 avril), diacres (29 mai), prêtres (3 juin), malades, handicapés et soignants (12 juin), bénévoles (4 septembre), catéchistes (25 septembre), jubilé marial (8 et 9 octobre) et enfin, le 6 novembre, jubilé des prisonniers, peut-être à Saint-Pierre même, au moins pour quelques prisonniers (c’est à l’étude, a précisé Mgr Fisichella).

Des Portes Saintes dans tous les diocèses

Les Portes Saintes des quatre basiliques romaines s’ouvriront aux dates suivantes : Saint-Pierre le 8 décembre, Saint-Jean-de-Latran le 13 décembre, Sainte-Marie-Majeure le 1er janvier, Journée mondiale de la paix et Saint-Paul-hors-les-Murs le 25 janvier, fête de la conversion de saint Paul. La porte de Saint-Pierre fermera le 20 novembre 2016 et les portes des trois autres basiliques le 13 novembre. Par ailleurs, pour la première fois dans l’histoire des jubilés, des Portes Saintes « de la miséricorde » pourront s’ouvrir dans les diocèses : cathédrale ou église ayant une signification particulière, ou encore sanctuaire de pèlerinage… Le Pape souhaitant, a rapporté Mgr Fisichella, que ce jubilé «  thématique » se déroule à Rome autant que dans les églises locales.

"Je désire que l’indulgence jubilaire soit pour chacun une expérience authentique de la miséricorde de Dieu, qui va à la rencontre de tous avec le visage du Père qui accueille et pardonne, oubliant entièrement le péché commis. Celui-ci, en revanche, est un « Jubilé thématique. Il appuie sa force sur le contenu central de la foi, en se proposant d’appeler de nouveau l’Eglise à sa mission prioritaire, celle d’être le signe et le témoignage de la miséricorde en tous les aspects de sa vie pastorale."

« ...le Pape François se rendant dans des « périphéries » existentielles pour donner un témoignage personnel de son attention et proximité aux pauvres, aux souffrants, aux marginalisés et à tous les nécessiteux d’un signe de tendresse. Ces moments auront une valeur symbolique, mais ils demanderont aux Evêques et aux Prêtres d’accomplir dans leurs Diocèses le même signe en communion avec le Pape, afin que à tout le monde puisse arriver un signe concret de la miséricorde et de la proximité de l’Eglise. En tant que signe concret de la charité du Pape, en mémoire de ce Jubilé, on fera un geste significatif à la rencontre d’une réalité dans le monde nécessiteuse d’aide, pour exprimer la miséricorde par une aide concrète et efficace.

« Dans cette Année jubilaire, que l’Eglise soit l’écho de la Parole de Dieu qui résonne forte et convaincante comme une parole et un geste de pardon, de soutien, d’aide, d’amour. Qu’elle ne se lasse jamais d’offrir la miséricorde et soit toujours patiente pour conforter et pardonner. Que l’Eglise soit la voix de tout homme et toute femme et répète avec confiance et sans cesse :

« Rappelle–toi, Seigneur, de ta miséricorde et de ton amour, qui est depuis toujours » (Misericordiae Vultus 25) »


Jubilé de la Miséricorde - Home

1 Message

  • merci Brigitte pour ces quelques idées fortes qui ouvrent sur des projets d’action : est ce que cette année ne pourrait pas être l’occasion de refaire le point sur les organisations humanitaires du pays foyen et pointer les manques pour envisager des projets nouveaux ...???
    marie helene garcia

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b