Accueil du site > Bulletin Terres de Foy > Terres de Foy - décembre 2016 - complément

Terres de Foy - décembre 2016 - complément

5 décembre 2016 par Marie France R

LA FÊTE DES MATH A L’ECOLE SAINT JOSEPH DU FLEIX

En mai la coutume veut que l’école fête les Mathématiques. Eh oui, comment associer ces deux mots si antinomiques pour beaucoup ! C’est pourtant la réalité. Après les thèmes successifs du « Nombre », de la « Mesure », du « Temps », de la « Géométrie et de l’espace », cette année ce sont les « Opérations » qui ont été à l’honneur.
Cette fête est l’aboutissement d’un projet étalé sur une année de travail dans les classes permettant de concevoir les jeux. C’est réellement autour du fait de jouer que se situe l’événement.
Il se déroule en deux temps : tout d’abord le mardi après-midi, à l’intérieur de l’école, toutes classes confondues et par petites équipes, les enfants tournent dans les trois classes, le réfectoire pour s’impliquer dans des activités ludiques et dans le parc pour des relais sportifs. On joue pour réfléchir, les grands aident les petits, chaque jeu offre des prolongements pour les plus grands... Etaient invités cette année la classe EGPA du Collège Notre Dame du Cluzeau, Sigoulès.
La deuxième partie a son originalité. Ce sont les enfants qui invitent les parents, la famille, les amis et les pédagogues de la région. Ce sont eux qui animent les jeux, en contrôlent le bon déroulement, vérifient les résultats et acclament les gagnants. On joue pour le plaisir de réfléchir ensemble.
Cette année, en maternelle le « Jeu de la marchande » était idéale pour faire la somme des dépenses. La bande sur laquelle on se déplace d’après deux dés avait, sans le dire, un lien direct avec les Relatifs. Dans la classe de CP, CE1, les joueurs étaient invités à actionner les machines à « Glings » jouant le rôle du mot « fois » dans la multiplication. La virgule était reine du CM1, CM2 à condition d’ordonner les unités, les dixièmes et les centièmes de paille avant de les regrouper. Avec Mamie, au réfectoire, il fallait planifier l’organisation des vacances de ses 20 petits enfants en les regroupant pas 5 dans les chambres, par 4 à table et d’en soustraire quelques uns pour le service. Le beau temps a permis dans le parc, les calculs de points dans les équipes et de découvrir le gagnant aux fléchettes. Albrecht DÜRER, peintre et graveur du XVII, nous a révélé la magie des nombres du Tableau « Mélancolie » avec son carré magique.
Oui, les mathématiques ont permis à tous de réfléchir en jouant !

 Bernadette GUERITTE-HESS
 Orthophoniste et Psychomotricienne
 Intervenante dans les directions diocésaines
 de l’enseignement catholique pour les Mathématiques

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b