Accueil du site > Bulletin Terres de Foy > Un ange passe (Terre de Foy n° 34 complément)

Un ange passe (Terre de Foy n° 34 complément)

12 avril 2017 par Gilles

Un ange passe*

Dans notre monde saturé de bruit, le silence fait figure d’exception au point de paraitre incongru. Nous vous proposons de vous livrer à l’expérience suivante. Lors d’un repas animé et convivial, quittez la table quelques instants, passez la porte et essayez d’observer la masse sonore qui vous parvient sous forme de vagues de décibels de hauteur et d’intensités variables selon les sujets, l’enthousiasme des locuteurs et leur nombre. Mais comment peuvent-ils s’entendre, se comprendre dans un tel vacarme, une telle masse sonore informe et compacte ?

Pour réfléchir aux conditions d’une écoute réelle et attentive, posons-nous les questions suivantes :
- savons-nous garder le silence sur des choses qu’il est sage de ne pas divulguer ?
- avons-nous la patience d’attendre le moment opportun qui nuira le moins ?
- parvenons-nous à garder le silence face à des sollicitations qui conduiraient à des disputes ?
- arrivons-nous à laisser s’exprimer l’autre en ménageant des pauses propices à l’écoute ?
- enfin, parvenons-nous à dédier au silence la part apaisante qui lui revient, à savourer la meilleure compréhension qu’il favorise ? Paradoxalement, ne rien dire peut être une forme de communication plus évoluée avec les autres, avec soi-même, avec ce qui nous entoure. Vécu devant un beau paysage, en compagnie d’une personne chère, en admiration devant la création, cet instant de joie profonde et paisible participe de l’harmonie du monde. Tout ceci ne renforce –t-il pas la pertinence de l’adage « Si la parole est d’argent, le silence est d’or » ?.

*Titre : expression familière qui exprime le moment de silence qui interrompt une conversation.

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b