Accueil du site > Caté > Eveil à la foi > Eveil à la foi - Mais qui est donc Joseph, époux de Marie

Eveil à la foi - Mais qui est donc Joseph, époux de Marie

3 août 2017 par Brigitte

Pendant la séance de caté, un mercredi en début d’année.

« Venez les enfants, nous allons prier ensemble ! »

Tous les enfants se regroupent autour de notre « coin prière » improvisé et chacun dépose devant l’icône le dessin qu’il a réalisé , dessin fait avec beaucoup d’amour pour l’offrir à Jésus.

Nous disons "Bonjour" à Jésus en faisant le signe de croix. Puis nous entamons la prière que Jésus nous a apprise…

« Notre père qui es aux cieux … »
-  « Ah, non, moi je ne peux pas dire ça ! » s’écrit un des enfants qui vient d’avoir 7 ans.
-  « Pourquoi ? »
-  « Parce que je n’ai pas de père… »
-  « Nous disons « notre père », parce que DIEU nous a créés à son image et donc nous sommes tous ses enfants. Jèsus aussi disait "mon père"... »
 

Silence…

Puis : « Mais qui est l’homme que nous plaçons dans la crèche et qui attend Jésus avec Marie ? »

Oui, au fait… qui est-il ? Comment s’appelle-t-il ? Et surtout que dit-il, que fait-il ?

Joseph toujours en mouvement dans les moments dramatiques (éviter le roi Hérode et fuite en Egypte). Joseph toujours présent dans les moments cruciaux (naissance de Jésus) puis lors du pèlerinage à Jérusalem, présent pour assurer le quotidien (un repas, un toit) et pour l’avenir… apprendre un métier. Pas le temps de se laisser aller à des "états d’âme", mais se laisser remplir de l’Esprit-Saint.

Certains disent qu’il est père de Jésus par alliance, ou père adoptif.

Pour approfondir …

Pape François – extrait de l’homélie du 13/03/2013

Saint Joseph est homme simple qui a un projet dans sa vie : construire une vie de famille par le mariage. Ce projet se réalisera mais il est traversé par l’appel de Dieu qui va conduire Joseph sur des chemins inattendus. Joseph accueille ce projet de Dieu et met tout en oeuvre pour le réaliser : « Joseph fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse » (Matthieu 1,24)

La mission que reçoit le bon Joseph est une mission de veille, de protection. Il doit veiller et protéger Marie et Jésus. Et il le fait, comme l’a si bien dit le pape François lors de son homélie de ce matin : « avec discrétion, avec humilité, dans le silence, mais par une présence constante et un fidélité totale, même quand il ne comprend pas. »

De son mariage avec Marie au pèlerinage à Jérusalem quand Jésus à douze ans, Joseph est là, veillant avec attention et amour. « Il est auprès de Marie son épouse dans les moments sereins et dans les moments difficiles de la vie, dans le voyage à Bethléem pour le recensement et dans les heures d’anxiété et de joie de l’enfantement ; au moment dramatique de la fuite en Egypte et dans la recherche inquiète du fils au Temple ; et ensuite dans le quotidien de la maison de Nazareth, dans l’atelier où il a enseigné le métier à Jésus. » (Pape François, homélie du 19 mars 2013)

Joseph a exercé cette vocation dans le silence.

Il n’a prononcé aucune parole. Il a écouté la Parole de Dieu et lui a répondu en mettant tout ce qu’il lui était possible de faire pour la mettre en oeuvre. Il s’est rendu disponible à cet appel et a cherché non pas à accomplir sa volonté mais à faire celle de Dieu. Cette attention à la Parole de Dieu a rendu Joseph attentif à celles et ceux qui lui sont confiés, à celles et ceux qui l’entourent.

L’appel de Dieu lui a demandé de centrer sa vie sur une personne : le Christ. C’est lui qui est l’attention centrale, la préoccupation première de Marie et de Joseph. C’est pour lui qu’ils ont accepté d’accueillir la grâce de Dieu pour accomplir au mieux leur vocation. Saint Joseph doit être notre modèle. « En lui, nous voyons comment on répond à la vocation de Dieu, avec disponibilité, avec promptitude, mais nous voyons aussi quel est le centre de la vocation chrétienne : le Christ ! » (Pape François, homélie du 13 mars 2013)



Joseph le charpentier

Joseph n’est pas bavard et l’Évangile ne cite aucune parole de lui. Il initie Jésus au travail de charpentier et Jésus lui-même est appelé tantôt le charpentier (Marc 6, 3), tantôt le fils du charpentier (Matthieu 13, 55) ou le fils de Joseph (Luc 4, 22 et Jean 1, 45). Pour expliquer la mention des frères et sœurs de Jésus (Matthieu 13, 55-56), on a supposé que Joseph était veuf et avait déjà eu des enfants. Ce n’est pas impossible, mais l’Évangile n’y fait aucune allusion.

Dans les récits de la vie publique de Jésus, on ne parle plus de Joseph et on en conclut qu’il était mort. Joseph reste en tous cas une belle image de père, attentif aux messages de Dieu, soucieux de sa famille, travailleur efficace, discret et silencieux, mais très présent. Source internet



Pourquoi prier saint Joseph ?

Saint Joseph n’est pas un saint comme les autres. Dieu lui a demandé de veiller sur ses deux plus grands trésors, Jésus et Marie. Il est aussi le saint patron de l’Eglise universelle. "De tous les saints, il est le plus élevé au ciel, après Jésus et Marie" (Léon XIII). Son intercession est puissante.

Que peut-on demander à saint Joseph ?

Tout ! Mais surtout : .

toutes les demandes pratiques de nos vies : la recherche d’une maison, d’une voiture...

• les difficultés dans le travail : saint Joseph est le saint patron des travailleurs,

• les questions familiales : saint Joseph est le gardien de la sainte famille, le patron des pères de famille.


En France, un Pèlerinage pour les pères de familles a lieu chaque année en différents lieux. Ici à Cotignac

"Saint Joseph, choisi pour élever et protéger le fils de Dieu, sois bienveillant à notre égard dans nos soucis matériels et spirituels. Et puisque tu as a veillé en tout sur les besoins de Jésus, nous remettons notre vie à ta prière paternelle."

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b