avent 2018

1er décembre 2017 par Gilles

Avent, un temps vers l’avant

Le verbe adventare en latin signifie advenir, faire incursion, être près d’arriver, avec l’idée de se rapprocher de plus en plus. Notre très foyen Michel de Montaigne en donne une petite idée lorsqu’il écrit dans ses Essais : « Nous ne sommes jamais chez nous, nous sommes toujours au-delà. La crainte, le désir, l’espérance nous élancent vers l’avenir, et nous dérobent le sentiment et la considération de ce qui est, pour nous amuser à ce qui sera, voire quand nous ne serons plus. » Être projeté vers l’avenir est donc une dynamique, un élan de création. Notre sage intello rappelle ensuite que cela s’imprime au jour d’aujourd’hui comme on dit chez nous, dans une action personnelle : « Fais et te connais, t’aime et te cultive, refuse les occupations superflues et pensées et propositions inutiles ». Pas trop facile que de se désencombrer pour aller avec plus de vérité et d’engagement personnels vers un but ! Mais quand on y ajoute de la confiance, et pourquoi pas de la foi … Ainsi le temps de chaque jour de l’Avent nous mène déjà à la joie salutaire de Noël en nous y attirant. La réponse est à la hauteur de chacun, riche en capacités : Adventare, c’est l’aventure ! Mais ensemble, c’est-à-dire en Eglise, osons la chance d’advenir : Synode, assemblées paroissiales, équipes d’animations, … un temps vers l’avant

Hugues Walser, prêtre en Pays Foyen

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b