Accueil du site > Évènements > Réjouissons-nous, rendons grâce à Dieu

Réjouissons-nous, rendons grâce à Dieu

13 février 2018 par Brigitte

Elle ne pouvait plus marcher ni travailler.

Sœur Bernadette Moriau, née dans le Nord en 1939, est entrée à 19 ans au couvent dans une congrégation de franciscaines et devient infirmière en 1965. Dès 1966, à 27 ans, elle ressent des douleurs lombo-sciatiques et malgré quatre interventions chirurgicales, ne peut plus exercer comme infirmière et marcher normalement.

En juillet 2008, elle participe au pèlerinage à Lourdes de son diocèse et reçoit le sacrement des malades.

À son retour en Picardie, le 11 juillet 2008, "elle ressent une sensation inhabituelle de relâchement et de chaleur dans tout son corps" et "perçoit comme une voix intérieure qui lui demande d’enlever l’ensemble de ses appareils, corset et attelle", d’après le communiqué du diocèse.

Sœur Moriau interrompt le jour même tous ses traitements. La guérison en 2008 de sœur Bernadette Moriau, atteinte d’une grave invalidité et alors âgée de 69 ans, a été reconnue "comme miraculeuse" dimanche par l’évêque de Beauvais, ce qui constitue le 70e miracle survenu à Lourdes. "Observant que ladite guérison, fut soudaine, instantanée, complète durable et reste inexpliquée dans l’état actuel de nos connaissances scientifiques", Mgr Jacques Benoît-Gonnin déclare "le caractère ’prodigieux-miraculeux’ et la valeur de ’signe divin’ de la guérison de sœur Bernadette Moriau obtenue par l’intercession (...) de la vierge Marie", peut-on lire dans un communiqué.

Source Europe 1 – Communiqué Diocése de Beauvais

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b