Accueil du site > Vie culturelle > Sortir > PEINTURE DE L’APOCALYPSE A SAINT EMILION

PEINTURE DE L’APOCALYPSE A SAINT EMILION

2 avril 2018 par Marie-Simone

C’est sur internet qu’on rencontre d’abord Augustin Frison-Roche, un jeune artiste "moderne", car il n’a pas de galeriste attitré et vend directement ses oeuvres.

Son site donne à voir la beauté de ses créations et l’étendue de son talent : des glacis à l’huile sont semés de symboles dans un déploiement de couleurs, des sculptures et des bas-reliefs des églises romanes et même des monuments funéraires sobrement gravés de symboles chrétiens.

Augustin Frison-Roche (dont le grand père était le cousin de Roger Frison-Roche, célèbre alpiniste) est âgé de 30 ans et a fait le choix de se tourner vers l’art sacré pour la liturgie, dans un usage profane et décoratif. 

A la liturgie, l’artiste consacre les 2/3 de son temps : il a honoré quelques commandes de baptistères, de reliquaires en pierre, d’un retable et de statues pour des églises ou des congrégations religieuses. Il se lance dans d’autres oeuvres dont la création d’un calvaire en bas relief pour une abbaye bénédictine.

Après une licence d’histoire à Bordeaux, cet artiste confirme un parcours inhabituel : Augustin, attiré par le dessin et la peinture pratiqués en amateur, se décide de franchir le pas et d’en faire son métier. Il entre en apprentissage pendant plusieurs années auprès de Francis Peltier, artiste du Lot-et-Garonne, proche de son univers, où se mêlent la foi et l’art.

 

Le maître lui a appris en particulier le figuratif et le glacis à l’huile qui n’est plus enseigné dans les écoles des Beaux-Arts en France, et l’a assossié à son grand dessein d’une peinture de l’Apocalypse que l’on peut voir à Saint-Emilion, dans le cloître de la collégiale.

Augustin vient de poser ses outils dans une ancienne ferme près d’Agen, mais son oeuvre voyage : sa voiture, une vieille 4L, décorée aux couleurs des chrétiens d’Orient, était visible devant l’Institut du monde arabe à Paris, le temps de l’exposition qui leur a été consacré.

 

son site : www.frison-roche.fr

La beauté dans le monde
est semblable au cheval ailé
qui soutient l’homme avide
de voir le ciel d’un peu plus près.

Sources : Le Pélerin et visite personnelle

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b