Avent

8 décembre 2018 par Gilles

Avent

Devant tous les malheurs du monde et les disfonctionnements de nos sociétés , nous pensons souvent que les sentinelles se sont endormies, qu’elles n’ont pas fait leur travail, à savoir : nous alerter ! Et portant nous sommes alertés et de bien des manières et pas forcément par des sentinelles bien intentionnées ... cela fait naître en nous des comportements de peur, de méfiance, de violence, de repli sur soi. Quand hurlent les sirènes de malheur, nous nous équipons d’alarmes très connectées, comme pour en rajouter. Y aurait-il trop de bruit, à l’extérieur comme à l’intérieur ? Trop de vacarme, trop de discours, pour que nous puissions entendre le chant fragile et pourtant si têtu de la Vie ?

Une parole, une vraie parole comme une rencontre ; une vraie rencontre comme une confiance. Une vraie confiance, celle qui nous tient éveillés, comme on dit d’un enfant qu’il est éveillé : capable de percevoir la moindre chose que son environnement lui offre comme une occasion d’adhérer à la Vie, de se laisser approcher et apprivoiser. « Quand nous voyons s’approcher un prochain créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, ne devrions-nous pas dire les uns aux autres : « Tenez ! Voyez cette créature comme elle ressemble au créateur ! Ne devrions-nous pas nous jeter sur son visage, la caresser et pleurer d’amour pour elle ? Ne devrions-nous pas lui donner mille et mille bénédictions ? » ( St François de Sales, +1622 ). Il vient, Celui qui nous révèle cette ressemblance, absolue et universelle. Par Lui, restons éveillés à toute rencontre.

Joseph Pelloquin prêtre en Pays Foyen

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b