Accueil du site > Archives > Noël 2009 > Veillée de Noël à Sainte Foy la Grande

Veillée de Noël à Sainte Foy la Grande

30 décembre 2009 par Marie France W

Veillée de Noël à Sainte Foy la Grande

L’église est comble dès 20 Heures. Monseigneur Blaquart est là, venu jusque dans notre « lointaine contrée » pour vivre avec nous cette nuit de Noël.

Après le mot d’accueil, lu par Huguette Maury, écrit par le père Hugues qui, à la même heure, célèbre à Gensac, la veillée commence . Monseigneur s’installe dans l’assemblée, parmi nous . Il interviendra plusieurs fois pour aider certains à bien parler dans le micro afin que chacun puisse bien entendre.
Une mention particulière pour le vidéo montage qui accompagne cette célébration : il est très beau, il aide bien sûr à chanter mais aussi à prier.

Premier thème L’ESPERANCE. Oui nous espérons tous que Jésus, naissant parmi les hommes, prenant le chemin des hommes, nous guide vers lui, avec lui sur un chemin de paix et d’amour.

Ensuite l’ATTENTE déclinée sous diverses formes de notre quotidien : « J’attends de trouver un emploi, j’attends la retraite anticipée, j’attends un enfant, j’attends de trouver l’âme soeur... »
Et puis il y a l’attente du peuple, jadis, avec la lecture du livre d’Isaie (9, 1-6).

Des enfants s’avancent dans l’allée en levant des panneaux illustrant les versets lus :
Merveilleux Conseiller - Dieu fort - Père à jamais - Prince de la Paix

Dans la lettre de St Paul à Tite ces paroles résonnent : «  ...LA GRACE DE DIEU s’est manifestée ... »
Oui nous espérons tous que la Grâce nous touche, transforme notre attente en bonheur de vivre sous le regard de Dieu.

L’Evangile nous rappelle qu’un Sauveur nous est né, qu’il nait chaque jour, que son amour est invincible !

L’homélie très vivante de Monseigneur Blaquart , reprend les thèmes de la veillée, nous partage quelques expériences vécues en ces temps de Noël, avec des prisonniers, avec les séminaristes du diocèse. Noël n’est pas que surenchère de cadeaux et de victuailles, Noël est bien Espérance, Attente et Bonheur de trouver, de se retrouver au coeur de l’Amour du Seigneur .

Il nous souhaite de changer de vision : voir et regarder le monde avec l’Evangile comme lunettes.

Une Eglise en marche, voilà ce que nous voulons être et c’est sans doute cet espoir qui fait vibrer les coeurs lorsque le chant « Il est né le Divin Enfant » clôture bien fort et en beauté la célébration.

 

 

 

 

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b