Accueil du site > Vie culturelle > Saintes soupes > LES"SAINTES" SOUPES (5 - La Gratinée de Saint Sylvestre)

LES"SAINTES" SOUPES (5 - La Gratinée de Saint Sylvestre)

2 janvier 2011 par Marie-Simone

Rien de meilleur qu’une bonne soupe pour nous réchauffer le corps, le coeur et l’âme.

En ces mois d’hiver, sous forme de feuilleton, (environ 20 épisodes) nous vous présenterons des recettes de soupes avec un court historique de son origine ou du saint inspirateur.

 

BONNE SOUPE TU SERVIRAS

L’ETRANGER SE RECHAUFFERA 

dicton

 

LA GRATINEE DE SAINT SYLVESTRE

Proportions pour 6 personnes

6 très gros oignons - 6 belles cuillères à soupe d’huile d’olive - 1,5 litre de bouillon au choix (ou 6 cubes dans l’eau) - sel, poivre, au goût - 6 belles tranches de pain grillées - Fromage râpé (emmenthal, gruyère ou autre) - facultatif  : piment de Cayenne, Calvados ou vin blanc sec.

 

Couper les oignons en tranches fines. Verser l’huile dans la marmite et y faire cuire doucement les oignons en remuant constamment jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Ajouter le bouillon (ou l’eau et les cubes). Porter l’eau à ébullition pendant 5 minutes et laisser mijoter pendant 10 minutes de plus. Ajouter le sel, le poivre et bien remuer.

Verser la soupe dans des bols résistants à la chaleur. Ajouter une tranche de pain grillé dans chacun des bols, recouvrir de fromage râpé et mettre avec précaution les bols dans le four préchauffé à 180° pendant 5 à 10 minutes.

Servir la soupe lorsque le fromage commence à faire des bulles.

Pour plus de piquant et de saveur, vous pouvez ajouter une pincée de poivre de Cayenne et 6 à 10 cl de calvados. Certans ajoutent du vin blanc sec.

 

Cette soupe est certainement l’une des soupes les plus populaires du monde. La version proposée est une des plus faciles à préparer. Elle possède une saveur infiniment supérieure lorsqu’elle est préparée avec un bouillon de boeuf , de volailles, ou de légumes maison, plutôt qu’avec des cubes. Ici elle a été simplifiée au maximum pour ceux qui n’ont pas le temps de préparer une soupe élaborée.

Cette soupe est particulièrement agréable pendant les journées froides et elle constitue le fleuron des "Halles de Paris". On la sert volontiers comme collation pour fêter le passage à une année supplémentaire, dans la nuit du 31 décembre, jour où l’Eglise fête Saint Sylvestre.

 

 

SAINT SYLVESTRE 1er, 33ème PAPE

 

Il fut le premier pape de la paix constantinienne. Il est souvent accusé d’avoir été trop effacé dans ses interventions, ne venant ni au concile d’Arles (314), ni au concile de Nicée (325) mais il les confirma par ses légats.
Ces réticences avaient peut-être pour raison qu’ils n’étaient pas convoqués par le Pape lui-même, mais par l’empereur Constantin. Il fut très respectueux de l’autonomie des Eglises orientales. Il entreprit de grands travaux dans la Rome impériale.
C’est sous son pontificat que Constantin fait édifier la basilique Saint-Jean de Latran, la basilique de Sainte-Croix de Jérusalem, la basilique de Saint-Paul hors les Murs, la basilique de Saint Laurent. Saint Silvestre intervient pour le mobilier liturgique, les ornements. Il aménagea les catacombes.
Il eut la tâche d’organiser l’Église dans une société enfin pacifiée. Il est un fait indéniable : il reste l’un des premiers confesseurs non martyrs dont le culte fut établi très tôt à Rome.
Il fut mis au tombeau en 335, à Rome, au cimetière de Priscille sur la nouvelle voie Salarienne.

On a attribué aussi à Sylvestre d’autres miracles, par exemple d’avoir ressuscité un tuareau ou encore dompté un dragon et ressuscité ses victimes

 

 

 

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b