Accueil du site > Vie culturelle > Saintes soupes > LES "SAINTES" SOUPES (7 - Soupe à l’ail du Monastère)

LES "SAINTES" SOUPES (7 - Soupe à l’ail du Monastère)

16 janvier 2011 par Marie-Simone

Rien de meilleur qu’une bonne soupe pour nous réchauffer le corps, le coeur et l’âme.

En ces mois d’hiver, sous forme de feuilleton, (environ 20 épisodes) nous vous présenterons des recettes de soupes avec un court historique de son origine ou du saint inspirateur.

 

QUI, POUR UN TEL METS NE VOUDRAIT FAIRE DES BASSESSES ?

LA SOUPE POUR LE SOIR, MAGNIFIQUE SOUPE.

Lewis Caroll (Alice au Pays des Merveilles)

 

LA SOUPE A L’AIL DU MONASTERE

Proportions pour 6 à 8 personnes

10 grosses gousses d’ail , hachées finement - 15 cl d’huile d’olive - 2 litres de bouillon au choix (ou 3 à 4 cubes dans de l’eau - 40 cl de sauce tomate maison - 8 tranches de pain - 1 feuille de laurier - sel et poivre, au goût - 2 oeufs battus - pincée de poivre de cayenne (facultatif).

 

Faire revenir à feu doux l’ail dans l’huile d’olive en remuant constamment et en veillant à ne pas laisser dorer ou brûler. Ajouter la moitié du bouillon ainsi que la sauce tomate, en remuant bien.

Homogénéiser la soupe au mixeur plongeur jusqu’à ce qu’elle soit lisse. La remettre dans la marmite et ajouter le bouillon qui reste, le pain et le laurier ainsi que l’assaisonnement. Porter à ébullition en remuant constamment puis baisser le feu et laisser cuire pendant 15 minutes. Laisser mijoter pendant 15 minutes supplémentaires, ajouter éventuellement le poivre de cayenne et enlever la feuille de laurier.

Battre légèrement les oeufs dans un saladier profond, y ajouter la valeur d’une tasse de soupe et bien mélanger le tout. Verser lentement ce mélange dans la soupe en remuant constamment. Laisser mijoter la soupe pendant 5 minutes et servir chaud.

 

Voici une soupe délicieuse et aromatisée qui convient parfaitement à une journée d’hiver. Cette soupe est populaire dans le sud de la France et le nord de l’Espagne, où l’amour de l’ail est légendaire. Plus la sauce tomate sera épaisse et contiendra des morceaux de tomate, meilleur sera le résultat, car la tomate ajoute de la texture à cette soupe.

 

 

LE MONACHISME

Le monachisme est l’état et le mode de vie de personnes -les moines et les moniales- qui ont prononcé des vœux de religion, et font partie d’un ordre dont les membres vivent sous une règle commune, séparés du monde. Le mot vient du grec ancien monos qui signifie « solitaire » et plus particulièrement « célibataire ». La première institution connue du monachisme est celle du bouddhisme theravada, il y a vingt-cinq siècles. Dans le bouddhisme, le monachisme est l’un des trois refuges, particulièrement propice à la méditation qui constitue le cœur de la pratique.

Dans le christianisme, selon la tradition, le monachisme apparaît autour de Saint Pacôme, vers 329, en Egypte. Avec la persécution de Dioclétien en 306, nombreux avaient été les alexandrins à se réfugier dans le désert. Même si elle diffère nettement de la vision chrétienne du monachisme, l’Egypte ancienne connut une tradition de reclus (katochoi) autour du temple de Sérapis. La naissance du monachisme chrétien en Égypte se situerait donc dans la continuité d’une tradition locale d’ascèse.

Le monachisme chrétien apparaît en Orient dès le 3ème siècle de l’ère chrétienne et connaît un essor au 4ème siècle, concurremment avec la fin des persécutions des chrétiens sous l’empire romain.

L’ordre monastique suit une "Règle", dont la plus ancienne est la Règle de Saint Basile (aujourd’hui presqu’uniquement observée par les chrétiens d’Orient), et la Règle de Saint Benoît qui est toujours suivie par plus de 30 000 moines et moniales en Occident.

La vie monastique, au sein d’un monastère ou d’un couvent, qui peut être une abbaye lorsqu’il est dirigé par un abbé ou une abbesse, varie entre formes cénobitique (en communauté) et érémitisme (ermitage).

 Abbaye Bénédictine de la Pierre qui Vire

 

 

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b